France - Français

Amsterdam est plus agréable en deux-roues

En roulant ou en navigant, toute cette culture s'apprécie en mouvement.

On va à Amsterdam uniquement pour fumer... n'est-ce pas ? Amsterdam propose bien plus que cela, mais heureusement cette fausse vérité perdure encore. Pourquoi heureusement ? Parce qu'ainsi, de cette manière, nous avons la possibilité de vous prouver le contraire. Voici quelques-unes des raisons pour lesquelles cette ville représente bien plus qu'une destination pour aller fumer.

 

 

La bière en mouvement
Au lieu de passer toute une demi-journée assis sans vraiment rien faire, voire plus, il existe la possibilité de vivre une authentique expérience brassicole, la Heineken Experience, dans le quartier De Pijp, qui est le plus cosmopolite de toute la ville. Il s'agit bien plus que d'une visite pour connaître l'histoire de la brasserie : c'est un parcours tout au long de l'histoire de la marque et une explication très dynamique de l'élaboration de ce produit et de ses particularités. Valeur ajoutée ? Dans pratiquement toutes les salles, on vous offre des verres de bière et la visite se termine par un open-bar.

En outre, vous pouvez sélectionner la date de votre visite sur le site Internet de Heineken, et ainsi contacter d'autres personnes qui y participeront et, qui sait, vous pourrez ainsi faire plein de nouvelles connaissances.

Un tour en ville
Peut-être avez vous entendu parler de lieux à Amsterdam où vous pouvez vous enfermer au milieu d'épaisses nuées qui obstruent votre champ visuel. Bien, la meilleure réponse aux fumées de ces endroits est de sortir faire un tour en ville et de dissiper la fumée en pédalant à travers les rues en empruntant le moyende transport le plus typique de la Hollande : la bicyclette.

Et si vous avez l'envie de repousser les limites, vous pouvez vous diriger jusqu'à Broek in Waterland, une ville au milieu de cours d'eau. Si vous décidez de rester pour un long séjour, il vous faut absolument assister à l'un des nombreux concerts organisés au Boom et au parc Bosch.

L'île de Marken est autre option pour faire une escapade au-delà d'Amsterdam. C'est une ville qui véritablement suscite des soupirs aussi bien pour sa beauté que pour son histoire si particulière. Vous voulez la découvrir ?

De tendance en tendance
Chaque ville possède son noyau, et celui-ci se trouve à Amsterdam Noord. Tout comme d'autres villes telles que Vancouver, Toronto ou Londres, ce quartier était à l'origine un quartier industriel qui s'est transformé peu à peu donnant lieu aujourd'hui à un centre culturel et artistique d'une ville qui impose généralement les tendances.

Profitez d'un repas en terrasse sur le sable au Pllek o allez voir une exposition d'impression en 3D à la 3D House (qui vaut le coup du fait que la Hollande dispose de propositions architecturelles extraordinaires), ou même, entrez dans un bar, cinéma et musée, les trois à la fois, au EYE Film Museum.

 

 

Naviguez en ville
Vous voulez vous reposer, réllement ce qu'on appelle se reposer ? Reposez-vous au cours d'une excursion en bateau sur les canaux d'Amsterdam, une manière relaxante de connaître la ville sans avoir à s'enfermer dans un coffee shop. Il existe une grande variété de bateau à thème, depuis les embarcations typiquement nocturnes jusqu'au bateau pizzeria, et le Harbor Cruise qui traverse les espaces les plus historiques de la ville.

Finalement, cette ville devant son essor au commerce maritime, vous pourrez explorer la ville avec le regard de ceux qui l'ont entrevue au retour des terres lointaines avec leurs marchandises.

L'art au style le plus pur
On y vient seulement pour fumer ? Six mots suffisent pour que le mite s'effondre : c'est la ville de Van Gogh. Le musée qui conserve ses œuvres est époustouflant et apparemment infini. Et si cela ne suffisait pas, les musées Rijksmuseum et le Stedelijk Museum, hauts lieux de l'art moderne amstellodamois, s'offrent à vous. En fin de compte, un parcours à travers l'art d'Amsterdam est un voyage en soi.

Vous avez des doutes ? C'est mieux. À Amsterdam, rien ne peut se considérer comme acquis, et un vieux mythe encore moins.